Bouygues Telecom
Bouygues Telecom
VN:RO [1.9.22_1171]

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom propose des forfaits mobile pour votre téléphone portable, mais aussi des offres ADSL et internet haut débit avec la Bbox fibre.

4g-chez-bouygues-telecom-arrive-prochainement

La 4G chez Bouygues Telecom arrive prochainement

Par Julien, le 16-03-2013 dans Bouygues Telecom, Commentez

L’annonce risque de faire grand bruit dans le monde de la téléphonie mobile puisque l’opérateur Bouygues Telecom pourra utiliser sa bande de fréquences à 1 800 MHz pour développer son réseau 4G. SFR et Orange ne comptent pas l’entendre de cette oreille.

L’ARCEP autorise Bouygues Telecom à utiliser la bande à 1 800 MHz

Dans un trait d’humour qui le caractérise, le directeur de Bouygues Telecom a twitté « Habemus 1800 » afin  de reprendre la désormais célèbre phrase qui précède l’annonce du nom du nouveau Pape. Suite à a décision de l’ARCEP, l’autorité de régulation du marché, le troisième opérateur va donc profiter de ce coup de pouce pas si inattendu que cela. L’été dernier, Martin Bouygues lui-même, était monté au créneau pour effectuer cette demande. Quelques ajustements seront suffisants pour transformer ces lignes 2G en 4G, alors pourquoi s’en priver ?

De plus, l’autre information importante est relative au fait que Bouygues Telecom pourra lancer en masse son réseau 4G quelques jours après le début de l’automne, à savoir le 1er octobre 2013.

SFR et Orange sont très en colère

Evidemment, un tel coup de pouce ne pouvait pas plaire à ses concurrents directs, à savoir SFR et Orange. Selon eux, cette décision technique « déstabilise en réalité le jeu normal d’une concurrence ». Orange dénonce aussi le « chemin de traverse » utilisé par Bouygues Telecom.

Afin de faire pression suite à cette décision, SFR compte bien utiliser un autre type d’argument, à savoir celui de l’emploi, thématique très délicate pour le gouvernement en place. Les responsables de SFR répètent les chiffres donnés dans le courant de l’année 2012 selon lesquels une telle décision mettrait en péril plus de 5 000 emplois. Free Mobile de son côté estime les pertes potentielles à environ 2 500 emplois.

Selon le président de l’ARCEP, cette décision avantage potentiellement Bouygues Telecom mais ne change en rien la transparence du climat de concurrence, drôle de conclusion. Selon lui, cela ne peut que faire accélérer les déploiements sur l’ensemble du réseau.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :