Bouygues Telecom
Bouygues Telecom
VN:RO [1.9.22_1171]

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom propose des forfaits mobile pour votre téléphone portable, mais aussi des offres ADSL et internet haut débit avec la Bbox fibre.

mututalisation-bouygues-sfr

Les antennes de Bouygues et SFR mutualisées

Par Nicolas, le 14-11-2014 dans Bouygues Telecom, Commentez

Ce qui n’était qu’une rumeur puis une possibilité et désormais devenu une réalité. En effet, la mutualisation du réseau entre SFR et Bouygues Telecom est devenue officielle depuis quelques jours.

Des antennes de l’un au service de l’autre

On se croirait presque dans une économie solidaire lorsque l’on parle de la mutualisation des réseaux entre les 2 opérateurs SFR et Bouygues Telecom. Désormais, les antennes de l’un sont utilisées par les antennes de l’autre. Des cas de clients SFR utilisant des antennes Bouygues Telecom se multiplient (et vice versa).

Chez nos confrères des Échos, les principaux responsables de ce projet-clé ont officialisé les choses. Pour l’instant, cette mutualisation ne se déroule que dans les zones peu denses où l’installation de nouvelles antennes serait coûteuse pour l’un ou l’autre.

Pour rappel cet accord avait été signé en tout début d’année par les 2 opérateurs. Certaines rumeurs avaient indiqué que Bouygues Telecom aurait revu sa position pendant l’été avant de se raviser à la rentrée.

Une mutualisation pertinente et cohérente

Les antennes de Bouygues Telecom dont la fréquence est de 1800 MHz ont été ouvertes aux utilisateurs du « réseau » SFR et la réciproque est en cours de déploiement. Au final, la zone concernée par cet accord représente tout de même 57% de la population française, c’est-à-dire l’entièreté de l’hexagone sauf les 32 villes les plus imposantes (+ de 200 000 habitants).

Grâce à cette mutualisation, SFR et Bouygues Telecom ont pu augmenter significativement leur zone de couverture sans installer une seule antenne, voilà qui est pertinent et efficace. Les économies liées seront importantes, surtout dans un climat économique aussi morose et une concurrence toujours aussi accrue.

Plus de 11 500 antennes sont concernées par ce projet ambitieux. Ces derniers temps, il semblerait que les stratégies aient changé chez les opérateurs puisque l’efficacité prime alors que pendant longtemps l’idée était d’avoir LE réseau le plus important dans son coin. Cette mutualisation ne plait toujours pas à Free Mobile et à Orange…

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :