Arcep zone blanche

L’Arcep veut ajouter des obligations aux opérateurs mobiles en zones rurales

Par olivier Gouve, le 27-07-2017 , Tagged as , , , , , , , , , dans 4G,La téléphonie mobile, Commentez

L’Arcep vient de publier la mise à jour trimestrielle de son Observatoire des Déploiements Mobiles en zones peu denses, avec à la fois des résultats encourageants, et de nouvelles exigences pour accélérer l’arrivée de la 4G partout en France.

 

Zones peu densesAlors que le Gouvernement pousse depuis le début de l’été pour booster les déploiements des réseaux numériques en France, notamment sur la 4G, l’Arcep vient de publier son nouvel observatoire sur la situation de couverture mobile en zone rurale.

S’il apparaît que les opérateurs mobiles sont largement en avance sur les délais qui leur avaient été imposés, la situation reste néanmoins insuffisante sur les régions les moins denses, y compris tout simplement pour avoir du réseau en 2G ou 3G…

L’Arcep discute avec le Gouvernement pour imposer de nouvelles obligations de déploiements mobiles aux opérateurs télécoms…

Un programme « zones blanches – centres-bourgs » bien avancés

Obligations en zones peu densesCe programme, initié en 2003 et complété en 2016 et 2017 avec 268 et 273 nouveaux entrants, concerne une liste de près de 4000 communes identifiées comme n’ayant pas de couverture mobile. Après avoir apporté la 2G, les opérateurs devaient ouvrir avant le 30 juin 2017, la 3G sur toutes les zones du programme.

Il s’agit d’un programme mutualisé, avec  un opérateur en charge de la mise en place des matériels, puis mutualisé avec les autres opérateurs qui peuvent utiliser aussi ces sites mobiles.

Actuellement, sur plus de 3500 communes, les opérateurs ont respecté leurs engagements, avec pour les communes restantes des délais et problèmes de pylônes à construire de la part des collectivités.

Où en est-on de la couverture 4G des zones peu denses ?

Comme déjà indiqué par les opérateurs, ils ont également largement respecté leurs obligations de couvrir en 4G au 1er janvier 2017 au moins 40% la population de cette zone peu dense avec cette bande 800 MHz.  N’ayant pas ce type de fréquence, Free Mobile doit de son côté apporter la 4G (sur du 700 MHz) à au moins 50% de la population de cette même zone d’ici le 17 janvier 2022.

Cette zone peu dense est constituée de plus de 22 500 communes rurales, qui représentent 18% de la population mais surtout 63% du territoire !

Au 30 juin 2017, nous étions à un taux de couverture 4G de la population de :

  1. SFR à 74%, donc aussi RED by SFR, Prixtel et Syma Mobile sur certains forfaits, Coriolis, La Poste Mobile…
  2. Bouygues Telecom à 70%, donc aussi B&You
  3. Orange à 69% et Sosh, mais aussi Prixtel et Syma Mobile sur certaines offres
  4. Free Mobile à 47%

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :