Bouygues Telecom
Bouygues Telecom
VN:RO [1.9.22_1171]

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom propose des forfaits mobile pour votre téléphone portable, mais aussi des offres ADSL et internet haut débit avec la Bbox fibre.

guerre-operateurs-bouygues-telecom-orange

Concurrence : pas de trêve estivale entre les opérateurs

Par olivier Gouve, le 10-08-2013 dans Bouygues Telecom, Commentez

Alors que bon nombre d’abonnés se trouvent actuellement en vacances, les opérateurs, eux, ne chôment pas. Il y a quelques heures, 3 opérateurs ont déposé une nouvelle plainte contre Orange et SFR.

La plainte qui valait 1,4 milliard d’euros

D’un côté, Bouygues Telecom, Virgin Mobile et NRJ Mobile, de l’autre, Orange et SFR. Les 3 premiers portent plainte contre les deux mastodontes. Le premier acte de cet affrontement avait été écrit en décembre dernier lorsque l’ARCEP avait condamné Orange et SFR pour des pratiques anticoncurrentielles réalisées entre 2005 et 2008. Il s’agissait de permettre à leurs abonnés de disposer des appels illimités, mais uniquement auprès des numéros de leur réseau respectif (Offre relative à 3 numéros illimités notamment).

Les 3 opérateurs qui se déclarent être des victimes s’appuient sur ce jugement ordonné par le tribunal de commerce pour obtenir la « modique » somme de 1,4 million d’euros. A savoir, 790 millions d’euros de la part d’Orange et 650 millions d’euros de la part de SFR. Il est important de noter qu’une première condamnation avait été décidée par le tribunal compétent en 2006. A cette époque, l’amende n’avait semble-t-il pas été dissuasive puisqu’elle n’était que de 183 millions d’euros, dont les deux tiers réglés par Orange.

Une guerre froide alors que la 4G arrive

Les pratiques concernées se nomment « Effet Club » car les appels restaient dans le réseau de l’opérateur, dans son club. Les 3 opérateurs qui ont entamé les poursuites estiment être dans leur « bon droit » dans le sens où ces offres ont considérablement affaibli leurs actions commerciales, la migration d’un client d’un opérateur vers un autre devenant plus complexe.

Pour rappel, à cette époque, SFR et Orange « pesaient » plus de 83% du marché, le monopole n’était donc pas très lointain. Entretemps, Bouygues Telecom a pris de l’envergure et s’approche dangereusement de SFR. A ce jour, les 2 opérateurs visés n’ont effectué aucune déclaration, mais nul ne doute que chaque coup sera rendu.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :