Bouygues Telecom
Bouygues Telecom
VN:RO [1.9.22_1171]

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom propose des forfaits mobile pour votre téléphone portable, mais aussi des offres ADSL et internet haut débit avec la Bbox fibre.

denigrement-de-bouygues-telecom-de-la-part-de-free

Un dénigrement de Bouygues Telecom de la part de Free ?

Par Anthony, le 15-12-2012 dans Bouygues Telecom, Commentez

Décidément, la guerre entre les opérateurs de téléphonie mobile n’est pas prête de se terminer. En effet, après les multiples joutes verbales entre les protagonistes du marché, c’est au tour de Bouygues Telecom de déposer une plainte contre Free Mobile pour dénigrement.

Du rififi entre Bouygues Telecom et Free Mobile

Souvenez-vous, il y a bientôt un an (le mois prochain), Free Mobile faisait une entrée fracassante dans le monde de la téléphonie mobile. Via un lancement digne de Steve Jobs, Xavier Niel avait annoncé à la France entière que l’heure était venue de redonner le pouvoir aux consommateurs. Pour cela, il a proposé 2 forfaits sans engagement à des tarifs incroyables en comparaison aux offres antérieures.

Clairement, les prix ont été divisés par 2 au grand damne des opérateurs historiques tels que Bouygues Telecom, Orange et SFR. En quelques mois, Free Mobile a capté plus de 4,3 millions d’abonnés qui ont été subtilisés à ses concurrents. Ces derniers n’ont pas eu le choix et ont été contraints de diminuer drastiquement leurs tarifs. Au-delà de la démarche commerciale, c’est plus le mode de communication qui reste encore en travers de la gorge pour les opérateurs historiques. Selon eux, et surtout concernant Bouygues Telecom, il s’agit d’une véritable campagne de dénigrement. A l’inverse on se souvient que Martin Bouygues avait ouvertement critiqué Free Mobile.

Plainte déposée par Bouygues Telecom le 11 décembre dernier

Les termes utilisés par Xavier Niel et par les communications de Free Mobile ont utilisé des termes dénigrants selon Bouygues Telecom. Souvenons-nous que les qualificatifs « Pigeons » et « Vaches à lait » désignaient les abonnés des autres opérateurs. Selon Xavier Niel, ces derniers ont pris en otage les clients depuis de nombreuses années.

Selon les avocats de Bouygues Telecom, les termes injurieux auraient causé un sérieux tort à la marque, c’est pourquoi elle demande un dédommagement à hauteur de 98 millions d’euros. Aucun retour n’a pour l’instant été émis par Free Mobile. Voilà que la guerre entre les opérateurs monte d’un cran. En moins de 12 mois, le paysage de la téléphonie mobile en France a complétement changé.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :