sans-engagement-representent-36-forfaits-mobiles

Les forfaits sans engagement représentent 36% des forfaits mobiles

Par Andrea, le 07-05-2013 dans La téléphonie mobile, Commentez

Les derniers chiffres de l’ARCEP sont tombés, les grandes tendances se confirment dans les moindres détails. Les forfaits sans engagement poursuivent leur croissance alors que les MNVO semblent être les grands perdants de ce bouleversement du marché français.

20 millions de mobinautes et 73 millions de cartes SIM en circulation

Avant toute chose, les 2 chiffres clés de cette étude sont les suivants : il y a désormais plus de 20 millions de mobinautes en France et plus de 73 millions de cartes SIM en activité. Ces 2 chiffres sont des records en la matière.

Concernant plus spécifiquement les forfaits sans engagement, ils concernent plus de 36% des forfaits mobiles. Il y a 1 an, ils ne représentaient « que » 24% et 10% il y a 24 mois. De plus, la progression sur le dernier trimestre (au 31 mars dernier) est de 3 points, cela confirme donc que les forfaits sans engagement continuent d’avoir la cote 17 mois après l’arrivée de Free Mobile. Sur ce point, Xavier Niel avait raison, le bouleversement du marché hexagonal a eu lieu.

Free Mobile, grand vainqueur

Par KO, Free Mobile est le grand gagnant de ces nouveaux chiffres puisque l’opérateur de Xavier Niel compte plus de 5 millions d’abonnés. Toutefois, B and YOU, Sosh et Red comptent plus d’un million d’abonnés chacun.

Comme l’on pouvait s’y attendre, les opérateurs virtuels, aussi appelés les MNVO, ont vu leur part de marché s’effriter. En effet, les MNVO représentaient 11,4% au premier trimestre 2012, à présent, ils ne représentent plus que 10,8% alors que le nombre d’abonnés à exploser sur les 12 derniers mois glissants. Clairement, depuis décembre 2011, les MNVO n’ont plus le vent en poupe, il s’agit bien des réelles victimes de l’arrivée de Free Mobile.

Côté abonné, la facture moyenne mensuelle a naturellement chuté de plus de 14%, enfin une réelle façon d’augmenter son pouvoir d’achat (sic). Reste à connaitre l’évolution du marché après l’arrivée de la 4G qui devrait marquer le grand retour des offres avec engagement.

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :